La Bourrache

La Bourrache protège le choux des chenilles et éloigne les limaces. Les feuilles et les fleurs sont comestibles et se consomment fraîches (crues ou cuites). Ses applications médicinales ont fait sa réputation.
Parfois appelée « herbe à la suée », la bourrache est depuis longtemps utilisée comme sudorifique.Son emploi contribue à faire tomber une forte fièvre et soulage les troubles respiratoires. Pour une tisane, faites infuser entre 20 et 40 g de fleurs séchées dans 1 litre d’eau bouillante. L’infusion de bourrache augmente la sudation et la décoction (de fleurs, feuilles et jeunes tiges, à raison de 30 à 40 g par litre) a une action anti-inflammatoire. On emploie cette dernière pour lutter contre les rhumes, bronchites et rhumatismes.


Comments are closed